L'hôtellerie suisse soufrant du covid-19

La suisse est l'un des pays Européens où le tourisme bat son plein. Le tourisme occupe lui seul, 2,9% du PIB du pays. Le pays est donc en plein secousses suite à la prise de certaines mesures pour freiner l'expansion de la maladie de la covid-19. L'industrie hôtelière est impliqué touchée. Découvrez les heures de gloire de l'hôtellerie suisse avant de constater, dans cet article, les différentes dégâts impactants négativement ce secteur.

 

L'hôtellerie avant la covid-19

Connue comme destination réservée pour les riches lors des vacances ou congés, la suisse a accueilli beaucoup de visiteurs, cette dernière décennie. L'hôtellerie de luxe a connue une année réussie en 2017 avec une croissance nette de 7.25%, rapportant ainsi, 1,56 milliard de francs suisse par rapport à la belle année de 2016 où l'hôtellerie a enregistré, en général, plus de 35,5 millions de nuitées.

En général, l'hôtellerie suisse s'est rapprochée de ses années records avec une croissance des nuitées de 5,2% soit 37,4 millions. Une progression s'observe pour l'ensemble des 96 hôtels 5 étoiles de Suisse.

 

Les effets de la crise sanitaire

Force est de constater que depuis peu, on assiste à une chute grandissante des nuitées dans ce pays. L'hôtellerie ne profite plus des entrés massives des touristes comme en 2016 (ils enregistrent plus de 35 millions de nuitées). Surtout l'année 2020, qui est marquée entièrement par la maladie de la covid-19, où le bilan est catastrophique. Les nuitées ont chuté de 40% en 2020. Les touristes étrangers sont devenu très rares dans cette région de l'Europe. À Geneve, c'est ce qui témoigne la chute à 67% de la clientèle. La Suisse a perdu un chiffre d'affaires, au moins 3,4 milliards de francs.

Selon Suisse tourisme, la reprise va probablement, attendre deux ans à venir.