Le tourisme en plein chute

Les différentes mesures prises pour ralentir la propagation de la maladie de covid-19 dans le monde, ont impactées directement le marché du tourisme. Les passages de frontières ont été réduit et parfois carrément interdit, depuis l'année 2020 jusqu'à ce jour.

Quels sont les pays les plus touchés et quelles en sont les répercussions causées par la maladie de la Covid-19 ?

La Chute du tourisme : Les pays dépendants du tourisme

Les premiers regards se tournent vers les pays du premier rang dont l'économie est dépendante des activités du touristique. Le département chargé d'accorder des autorisations de voyage ESTA pour les États-Unis a établi une liste de pays dont l'économie est dépendante des activités touristiques. Selon les données récoltées, on y trouve en premier, le Bangladesh dont l'économie dépend plus du tourisme que n'importe quel pays, vient s'ajouter l'Inde, le Pakistan, le Venezuela, l'Éthiopie, Madagascar...

Ces pays n'ont pas pu faire grande chose pour éviter la débâcle à leur économie.

Bangladesh

La Directrice du Développement International au département ESTA, Jayne Forrester avait tenu des propos mélioratif au sujet du tourisme peu avant la pandémie : « C'est très positif pour la communauté bangladaise (et pour les touristes qui visitent le pays), car cela signifie que l’économie est florissante et cherche à embaucher ». La situation s'est renversée aujourd'hui, avec l'expansion de la maladie du covid-19.

L'Inde

Créant ainsi, au moins 27 741 000 emplois, les activités touristiques occupe une place prépondérante en Inde. En plus, d'être une destination touristique, l'Inde s'illustre aussi parmi les pays qui envoient plus de touristes car de plus en plus de jeunes indiens sortes pour découvrir d'autres pays dans le monde...

À partir des données divulguées par l'ESTA, on remarque l'hyper présence des pays africains et asiatiques. L'indice de classement de ses pays est le nombre d'emplois crées pour 100 touristes visiteurs.